Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 6 octobre 2022 - Saint Bruno
Vous êtes ici: Homélie » mardi, 30ème semaine du temps ordinaire
 
Imprimer Zoom

Source :

Frère Dominique, fsj


Vie Chrétienne

mardi, 30ème semaine du temps ordinaire

« A quoi le règne de Dieu est-il comparable, à quoi vais-je le comparer ? » Jésus s’interroge, deux fois. La réponse n’est pas aisée, les choses du Ciel étant tellement différentes de celles de la terre. A sa question redoublée, Jésus donne deux réponses imagées, car aucune définition ne peut circonscrire le Royaume. Ses réponses possèdent cependant la simplicité et la force des paraboles et nous invitent à ne pas chosifier le Royaume de Dieu. Il est impossible de le représenter exactement, car il est vivant, il est changeant, à chaque instant il grandit dans le cœur de ceux qui l’accueillent.

Ainsi le Règne de Dieu n’est-il pas comparable à un grain de moutarde ni à du levain : cela voudrait seulement dire qu’il est minuscule, presque invisible à l’œil nu. Or, si le royaume de Dieu est presque invisible à l’œil nu, ce n’est pas faute de ne pas être parmi nous, c’est parce que pour se rendre compte de sa présence il faut ouvrir les yeux de la foi.

Le Règne de Dieu n’est donc pas comparable à une graine de moutarde seule, mais il « est comparable à une graine de moutarde qu’un homme a jetée dans son jardin ». La graine n’est rien sans l’homme qui la jette en terre. Le royaume de Dieu est comparable à une graine plantée par un homme. Pour s’établir, le règne de Dieu a besoin de la collaboration de l’homme, il choisit de dépendre de lui dès sa fondation. Mais le verbe est au passé, la graine a déjà été portée en terre et elle a déjà pris racine, au point qu’elle est aujourd’hui un bel arbre, qui offre un branchage puissant pour que les oiseaux du ciel s’y abritent.

Y a-t-il eu, sur le moment, événement plus insignifiant aux yeux du monde que la Passion de notre Seigneur ? L’arbre de la Croix a été planté profondément en terre et s’est élevé, offrant à tous les pécheurs un refuge sûr pour s’abriter et vivre de la Miséricorde. Notre Seigneur Jésus, vrai homme, a jeté en terre ce germe du Royaume pour qu’il soit accessible à tous, aujourd’hui encore.

Mais le Royaume n’est pas un événement du passé. Il n’est pas seulement cet arbre majestueux qui attire à lui tous les oiseaux du ciel. Il est aussi comparable « à du levain qu’une femme enfouit dans trois grandes mesures de farine ». Le travail quotidien d’une femme à son pétrin nous révèle que le Royaume est présent dans tous nos aujourd’huis et qu’il détient une force inimaginable. Le travail que fait cette femme n’est en effet pas banal. Aucune ménagère ne fait du pain avec trois mesures : cela représente environ 40 kilos de farine ! Mais c’est bien ainsi qu’est le règne de Dieu, généreux au-delà de toute proportion, et puissant jusqu’à vivifier plus de farine qu’on n’en pétrit jamais.

Seigneur Jésus, tu es le pain que Dieu nous offre, chaque jour. Sous son aspect fade et anodin, il nous donne la force pour la route, il nous donne une force qui pourrait animer tellement plus que nos fardeaux habituels. Donne-nous de le faire fructifier à sa juste valeur. Permets que chacune de nos communions à ton Corps fasse advenir de façon manifeste ton royaume au cœur de nos vies, qu’elles nous transforment en toi pour que le monde sache qu’il peut renoncer à ses chemins sans issue pour accourir vers toi, pour se réfugier à l’ombre de l’arbre de ta Croix.


Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales