Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 20 juillet 2019 - Saint Aurèle
Vous êtes ici: Les cellules paroissiales d’évangélisation » A quelles problématiques répondent les cellules paroissiales d’évangélisation ? Dans quel contexte elles s’insèrent ? Pourquoi choisir cette méthode plutôt qu’une autre ?
 
ImprimerZoom

Source :

Pour en savoir plus :
www.cellules-evangelisation.org

Anne Montmoton pour catholique.org


Mission

A quelles problématiques répondent les cellules paroissiales d’évangélisation ? Dans quel contexte elles s’insèrent ? Pourquoi choisir cette méthode plutôt qu’une autre ?

- Perte de la foi et appauvrissement de son contenu

Pourquoi une nouvelle évangélisation est nécessaire aujourd’hui ? D’une part, dans nos pays à forte tradition chrétienne, de nombreuses personnes ont perdu la foi. Et pour une bonne partie de ceux qui se disent catholiques, elle est vécue comme une simple référence ; elle n’est plus une foi vivante qui engage la vie et invite à une pratique personnelle des sacrements.

D’autre part, les conditions de vie ont changées. La société de consommation et le matérialisme font que beaucoup recherchent le bonheur dans la jouissance immédiate et ils ne voient guère de quoi ils ont à être sauvés. Ou bien ils cherchent dans les spiritualités asiatiques, le New Age, etc... une voie qui réponde à leur soif spirituelle.

La nécessité d’une nouvelle évangélisation s’explique aussi par le fait que le monde a changé et que les méthodes ou chemins d’autrefois ne sont plus en phase avec le monde d’aujourd’hui. Il faut tenir compte aussi du fait que le nombre de prêtres et de religieux et religieuses qui assuraient les missions auparavant a beaucoup diminué. Les laïcs, qui ont pris en charge l’évangélisation des divers milieux sociaux ont ainsi un rôle important à jouer dans cette nouvelle évangélisation.


- Evangéliser, c’est la vocation de l’Eglise "L’Eglise existe pour évangéliser" (Paul VI)

Le mot évangile signifie bonne nouvelle. Une nouvelle est faite pour être annoncée. Jésus le Christ, par sa parole et par sa vie, révèle la bonne nouvelle : Dieu nous aime, Il nous donne la vie, Il veut notre bonheur. Evangéliser, c’est proclamer une bonne nouvelle capable de changer la vie de ceux qui la reçoivent. Jésus est venu sauver l’humanité et chaque croyant en reçoit en même temps l’assurance et la joie "Il m’a aimé et s’est livré pour moi ! " (Ga 2,20).

Aujourd’hui les chrétiens en sont témoins pour que le plus grand nombre reconnaisse le Christ et que tous aient la joie d’être unis à lui. Jésus nous y invite : "Allez par le monde entier, proclamez la Bonne Nouvelle à toute la création" (Mc16,15) "Car c’est un exemple que je vous ai donné, pour que vous fassiez vous aussi comme moi j’ai fait pour vous" (Jn13,15).

C’est la mission de l’Eglise d’évangéliser. C’est notre vocation de baptisés d’être missionnaires. Tous ceux qui ont authentiquement vécu la rencontre avec Jésus ressuscité ressentent l’appel de l’Esprit Saint à devenir évangélisateur.

Jean-Paul II depuis le début de son pontificat rappelle régulièrement l’urgence et la nécessité de l’annonce de la bonne nouvelle. Lors de son voyage en Pologne, en juillet 1979, il appelle l’Église à une nouvelle évangélisation : "Une nouvelle évangélisation est commencée, comme s’il s’agissait d’une deuxième annonce, bien qu’en réalité ce soit toujours la même."

Lors de son voyage en Amérique latine, en 1983, il la définit ainsi : "une nouvelle évangélisation : nouvelle dans son ardeur, dans ses méthodes, et dans son expression." Sont particulièrement concernés par cet appel "les pays de vieille tradition chrétienne... où des groupes entiers de baptisés ont perdu le sens de la foi vivante et vont jusqu’à ne plus se reconnaître comme membres de l’Eglise en menant une vie éloignée du Christ et de son Évangile."
(Jean-Paul II, Redemptoris Missio, 33).

- Rôle primordial de la paroisse dans la nouvelle évangélisation

La paroisse reste pour la plupart des fidèles, le lieu de la rencontre de Dieu et le fondement stable de l’évangélisation. Comment l’éveiller et lui faire retrouver son élan missionnaire ? Le cardinal Hume voyait la plupart des paroisses comme des "géants endormis". Il laisse ainsi entendre qu’elles sont capables de grandes choses quand elles se réveillent. Jean-Paul II nous invite à ouvrir les yeux sur la situation de nos communautés, et à ne pas trop facilement nous faire une raison. Il nous appelle à persévérer dans la prière, à redécouvrir la joie de l’amour fraternel, et à réveiller en nous la ferveur missionnaire des premières communautés chrétiennes.

La méthode des cellules paroissiales d’évangélisation passe par la paroisse et la renouvelle totalement dans sa ferveur et son engagement missionnaire. Basé sur la prière, le service et les rencontres hebdomadaires entre laïcs, cette méthode permet de retrouver le sens des premières communautés chrétiennes. Elle offre une occasion concrète de mettre en place une nouvelle évangélisation dans les paroisses, sans en ébranler les structures traditionnelles, mais en les renouvelant de l’intérieur et en faisant un large appel à la participation de laïcs. Elle permet à toute la communauté chrétienne de redécouvrir son identité personnelle la plus profonde, la mission fondamentale qui est la sienne : annoncer le Christ Sauveur. C’est alors la vie de tous les fidèles, prêtres et laïcs, qui se trouve transformée "par le souffle vivifiant de l’Esprit Saint".

- Une évangélisation "Chemin faisant" (Mt 10,7)

Cette méthode permet aussi d’évangéliser "chemin faisant" c’est-à-dire en parcourant nos lieux de vie habituels. L’idée de partir en mission fait peur à beaucoup de chrétiens. Ils ne se voient pas faisant du porte à porte ou prêchant l’Évangile sur les trottoirs. Mais Jésus propose une façon plus accessible d’être missionnaire : "Chemin faisant, dit-il, proclamez que le Royaume des Cieux est tout proche." (Mt. 10, 7). Ou encore, à l’homme de Gerasa, qui était prêt à quitter son pays pour le suivre, il dit simplement : "Va chez toi, auprès des tiens et rapporte-leur tout ce que le Seigneur a fait pour toi dans sa miséricorde." Le Nouveau Testament et les autres témoignages historiques indiquent que l’Eglise des premiers temps s’est développée, avant tout, à travers l’évangélisation de l’entourage. De là est née l’intuition qui est à la base du mode d’évangélisation des cellules paroissiales : l’évangélisation par chacun de son "oikos"... le groupe des personnes avec lesquelles il entretient des relations régulières.


Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales