Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 26 juin 2017 - Saint Jean et Saint Paul
Vous êtes ici: Les cellules paroissiales d’évangélisation » Comment se déroule le processus d’évangélisation ; quelles en sont les étapes ? Comment se passe une réunion de cellule ?
 
ImprimerZoom

Source :

Pour en savoir plus :
www.cellules-evangelisation.org

Anne Montmoton pour catholique.org


Mission

Comment se déroule le processus d’évangélisation ; quelles en sont les étapes ? Comment se passe une réunion de cellule ?

- Le parcours

Le processus d’évangélisation de l’oïkos se déroule en six phases qui sont illustrées de façon schématique dans l’idéogramme ci-dessous :

Rappelons que la prière est à la base de tout. Elle n’est donc pas une étape, parce qu’elle doit être présente à tous les niveaux de l’annonce de l’Évangile. Elle est le point de départ de toute évangélisation et l’accompagne pas à pas.

(Prière pour l’oïkos
Le membre de la cellule commence par prier pour celles et ceux qui appartiennent à son oïkos (entourage : familles, amis, voisins, collègues de travail, etc...)

1) Le service

C’est le secret de l’évangélisation que Jésus nous enseigne : " le Fils de l’homme, dit-il, n’est pas venu pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour une multitude. "(Mc 10,45). Et il ajoute : " Car c’est un exemple que je vous ai donné, pour que vous fassiez, vous aussi, comme moi j’ai fait pour vous"(Jn 13,15). Aimez les autres se concrétisent par des paroles, des gestes de soutien. Le membre de la cellule se met au service de celles et ceux qui appartiennent à son entourage proche.
Celui qui se sent l’objet d’une attention sincère, d’un amour sans calcul et sans mesure, pourra se demander quelle est la raison qui le pousse à agir ainsi. La confiance naît dans le coeur de nos frères que si nous leur donnons notre amour en montrant un cœur disposé à servir.

2) Le partage

"L’homme moderne écoute plus volontiers les témoins que les maîtres, ou s’il écoute les maîtres, il le fait parce que ce sont des témoins." (Paul VI, Evangelii nuntiandi, 41)
Si le service fraternel a fait de nous des témoins crédibles, nous pourrons transmettre l’Évangile, en exposant le message avec autant de clarté et d’amour que possible, en disant la place que le Christ occupe dans notre vie. A ce moment nous pouvons partager avec lui notre témoignage, lui dire quelle a été notre expérience en tant qu’hommes sauvés. "Y aurait-il, au fond, une autre manière de livrer l’Évangile, que de transmettre à un autre sa propre expérience de la foi ?" (Ev. nunt. 46) Jésus adresse à chacun cette invitation : " Va dans ta maison auprès des tiens et rapporte leur tout ce que le Seigneur a fait pour toi dans sa miséricorde" (Mc 5,19). Le membre de la cellule témoigne de l’action de Dieu dans sa vie auprès de celles et ceux que la prière et le service ont rendu réceptifs à l’amour du Christ.

3) L’explication

Partager l’Évangile avec quelqu’un peut faire surgir de nombreuses questions. Celui ou celle qui a été touché au cœur par l’annonce de l’Evangile a peut-être besoin d’éclaircissements et d’explications. Le membre de la cellule est appelé à l’aider dans sa recherche, à lui permettre de dépasser ses préjugés, ses hésitations, ses peurs. On présente le message de l’Évangile sans l’édulcorer, mais en le mettant, autant que nous le pouvons, à la portée de nos frères... avec discrétion et discernement, en saisissant les occasions favorables et en répondant aux questions qui nous sont posées

4) Confiance et Engagement

Arrive le moment d’inviter nos proches à s’engager dans une relation plus étroite avec le Seigneur... pour certains, à découvrir ce qu’est la rencontre du Christ. C’est lui dire notamment : ce même Jésus qui d’abord m’a guéri, est maintenant en train de te guérir" et on l’invite à confier sa propre vie à Jésus et à s’engager envers lui. L’acte de confier sa vie à Jésus est une conversion ; il constitue un changement radical et difficile, qui peut prendre du temps.
C’est dans cette période que se situe l’invitation à devenir membre de la cellule. Une telle proposition doit être faite sans crainte, mais doit en même temps, exclure toute idée de succès personnel... avec le seul désir que chacun trouve son chemin et accomplisse sa vocation dans l’Eglise du Christ, avec ou sans les "cellules d’évangélisation". Une cellule peut avoir des "invités" qui viennent occasionnellement, avant de participer régulièrement aux rencontres. Ils doivent sentir qu’ils ne seront pas jugés s’ils décident de suivre une autre voie.

5) Entrée dans la cellule

Cette personne découvre petit à petit la vie de la cellule. Celle-ci s’est préparée à la venue du nouveau membre dans la prière. Quand ce dernier s’approche de la cellule il s’aperçoit qu’il est attendu et désiré. Pendant la rencontre avec la cellule, il sentira le besoin d’approfondir son propre engagement, de connaître la communauté ainsi que son Pasteur. Lorsqu’un membre de notre entourage a décidé de faire partie d’une cellule, on doit le soutenir, et l’encourager à devenir, à son tour, missionnaire. Lorsqu’il aura commencé à vivre cette expérience à l’intérieur de la communauté, on l’accompagnera dans son cheminement vers une vie de prière et d’amour fraternel plus intenses et une disponibilité aux dons de l’Esprit Saint.

6) Entrée dans la Communauté

La cellule fait partie d’un corps, la paroisse, dans laquelle chaque nouveau disciple trouve naturellement sa place. A force de participer aux réunions de cellule, le nouveau membre ressentira peut-être le désir d’approfondir son propre engagement et de connaître la communauté paroissiale à laquelle sa cellule appartient ainsi que son pasteur (le curé de la paroisse). Ayant pris conscience des dons que le Seigneur lui a donnés, il est encouragé à s’engager dans le ministère qui lui est propre, à l’intérieur de la communauté paroissiale.
Comme communauté de médiation, la cellule est dans une position intermédiaire entre la famille, qui est la communauté initiale, et la grande communauté qui est la paroisse, et elle a des effets bienfaisants pour l’une comme pour l’autre.
Une cellule est orientée, avant tout, vers l’évangélisation. Lorsqu’un frère éloigné de la foi décide d’en faire partie, toute la cellule se tourne vers lui et, pour ainsi dire, "marche au ralenti" jusqu’à ce qu’il puisse se mettre au rythme des autres.

- Déroulement d’une réunion

La cellule se réunit une fois par semaine. La rencontre dure environ 1h30.
Elle est centrée sur l’évangélisation .
Elle se déroule toujours selon le même schéma :

- Chants et prière de louange
- Partage (dans le cadre de notre action d’évangélisation, ou échange sur ce que Dieu a fait pour nous, et ce que nous avons fait pour lui (et pour l’annonce de l’Évangile).
- Enseignement du Curé de la Paroisse (écrit plus cassette audio)
- Approfondissement de l’Enseignement
- Questions pratiques/ Annonces concernant la communauté paroissiale
- Prière d’intercession
- Prière des frères


Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales